Les insectes rampants

Fourmi de jardin

Lasius niger

Apparence

  • Ouvrières 4–5mm de longueur.
  • Reines 15mm de longueur.
  • Couleur: brun-noir foncé.
  • 1 petit segment au niveau de la taille (pétiole).
  • Pas de dard.

Cycle de vie

  • Hibernation des reines dans le sol. Les oeufs sont pondus à la fin du printemps. Les larves éclosent 3 à 4 semaines plus tard.
  • Les larves se nourrissent des sécrétions des glandes salivaires de la reine jusqu’à ce que les premières ouvrières émergent.
  • Les ouvrières prennent ensuite en charge les soins des larves, la construction du nid et la recherche de nourriture.
  • Les mâles fertiles apparaissent plus tard dans la saison.

Moeurs

  • Les ouvrières en quête de nourriture suivent des parcours bien définis menant aux sources d’approvisionnement. Les aliments sucrés ont la préférence mais les nourritures riches en protéines sont également emportées.
  • Caractéristiques de l’essaimage – l’accouplement entre les reines et les mâles fertiles a lieu en vol, entre le milieu et la fin de l’été. Les mâles meurent après l’accouplement.
  • Emplacement des nids – souvent à l’extérieur, dans le sol ou sous les dalles de pavement du côté ensoleillé des bâtiments. L’emplacement des nids peut être identifié par la présence de terre en fine poudre à proximité des orifices de sortie des nids.

————————–

Fourmis charpentières

Camponotus pennsylvanicus

Apparence

 

  • Ouvrières – 6 à 7 mm de longueur.
  • Reine – 12 à 13 mm de longueur.
  • En général de couleur noire, peut également être noire et rouge.
  • 6 pattes.

Cycle de vie

  • Les essaims apparaissent au printemps.
  • Les colonies de fourmis charpentières peuvent vivre 3 à 6 ans.

Moeurs

  • Habitats – bois humide ou sec, mais préfèrent le bois humide, par exemple, le bois humidifié par des fuites d’eau.
  • Intérieur – creusent des galeries d’apparence lisse dans le bois.
  • Extérieur – peuvent parfois évider des troncs d’arbre.
  • Visibilité – recherchent généralement leur nourriture de nuit mais également durant la journée au début du printemps et l’été. Les signes incluent la présence de sciure, de bois humide et de bruits incongrus provenant des murs.
  • Régime alimentaire – le miellat est leur première source de nourriture. Elles se nourrissent également de sécrétions de plantes, de jus de fruits et de restes d’insectes. Elles ne se nourrissent pas de bois. Dans les maisons, elles sont attirées par les substances sucrées, les matières grasses, les graisses et les viandes.
  • Contact – elles sont rarement en contact avec les humains, en cas de contact, elles fuient. Elles ne piquent pas.

—————————

Puce de l’homme

Pulex irritans

Apparence

 

 

  • Les puces sont des insectes noirs à brun foncé dépourvus d’ailes.
  • Les puces adultes mesurent de 1 à 4 mm de long.
  • Elles possèdent une trompe longue et fine qu’elles utilisent pour percer la peau de leur hôte et en aspirer le sang.
  • Elles se déplacent par bonds caractéristiques.

Cycle de vie

  • La puce femelle pond de 4 à 8 oeufs après chaque repas et peut généralement pondre plusieurs centaines d’oeufs au cours de sa vie.
  • Les oeufs ovales, lisses et clairs, mesurant environ 0,5 mm de long, sont déposés sur le corps, le lit ou le nid de l’hôte sans être fermement attachés.
  • La puce adulte émerge généralement au bout d’une ou deux semaines après avoir traversé les étapes de larve et de nymphe, mais dans des conditions favorables cette seconde étape peut durer jusqu’à un an.

Moeurs

  • Le plus souvent, les puces piquent l’homme aux chevilles et aux jambes, habituellement deux ou trois fois de suite. La piqûre est ressentie immédiatement et peut être douloureuse jusqu’à une semaine.
  • Comme elles passent d’une espèce hôte à une autre, elles présentent le risque de transmission de maladies.
  • Pulex irritans est également un vecteur de Yersinia pestis (peste).
  • On trouve également la puce de l’homme sur des animaux comme les chiens, les rats, les porcs, les chevreuils et les renards.

——————————

Les commentaires sont fermés